21 octobre 2012

EVALUATION DE L’IMPACT DE LA PARTICIPATION PAYSANNE DANS LES AMENAGEMENTS HYDRO AGRICOLES (CAS DES PROGRAMMES DE FORMATION PMH NORD MAROCAIN)

Résumé

tb

La présente communication essais de faire un diagnostic sur la participation des usagers dans ces projets, à travers, le diagnostic des Associations des usagers des eaux agricoles et leur fonctionnement, leur participation dans les différentes phases de réalisations pour en mettre les points sur les facteurs qui freinentEn 1996, l’aménagement des périmètres irrigués de la Petite et Moyenne Hydraulique (PMH) des provinces du mord marocain, a connu plusieurs projets de réhabilitation intégrés dans le cycle de projet participatif. S’inscrivant dans une nouvelle approche, la Gestion Participative de l’Irrigation (GPI), la principale composante du projet d’aménagement était la mise en place des Associations des Usagers des Eaux Agricoles (AUEA) pouvant prendre en charge la gestion et l’exploitation de l’infrastructure et des équipements en place et s’impliquer d’une façon concrète dans les différentes phases du projet d’aménagement, allant de l’identification, la contribution dans les études, le contrôle des travaux et au mesures d’accompagnements à travers les formations et le suivi évaluation.
La présente communication essais de faire un diagnostic sur la participation des usagers dans ces projets, à travers, le diagnostic des Associations des usagers des eaux agricoles et leur fonctionnement, leur participation dans les différentes phases de réalisations pour en mettre les points sur les facteurs qui freinent cette dynamique participative dans les phases de ces projets pour en tirer les enseignements pour des projets similaires en irrigation.
Toutefois, on relève de multiples formes d’appropriation et des points forts de cette approche participative à travers l’instauration de nouveaux partenariats de travail entre Usagers, entreprises et administration, la formation de nouveaux leaders et la crédibilisation des interventions étatiques dans ces zones sensibles.
cette dynamique participative dans les phases de ces projets pour en tirer les enseignements pour des projets similaires en irrigation.
Toutefois, on relève de multiples formes d’appropriation et des points forts de cette approche participative à travers l’instauration de nouveaux partenariats de travail entre Usagers, entreprises et administration, la formation de nouveaux leaders et la crédibilisation des interventions étatiques dans ces zones sensibles.
plusieurs projets de réhabilitation intégrés dans le cycle de projet participatif. S’inscrivant dans une nouvelle approche, la Gestion Participative de l’Irrigation (GPI), la principale composante du projet d’aménagement était la mise en place des Associations des Usagers des Eaux Agricoles (AUEA) pouvant prendre en charge la gestion et l’exploitation de l’infrastructure et des équipements en place et s’impliquer d’une façon concrète dans les différentes phases du projet d’aménagement, allant de l’identification, la contribution dans les études, le contrôle des travaux et au mesures d’accompagnements à travers les formations et le suivi évaluation.
La présente communication essais de faire un diagnostic sur la participation des usagers dans ces projets, à travers, le diagnostic des Associations des usagers des eaux agricoles et leur fonctionnement, leur participation dans les différentes phases de réalisations pour en mettre les points sur les facteurs qui freinent cette dynamique participative dans les phases de ces projets pour en tirer les enseignements pour des projets similaires en irrigation.
Toutefois, on relève de multiples formes d’appropriation et des points forts de cette approche participative à travers l’instauration de nouveaux partenariats de travail entre Usagers, entreprises et administration, la formation de nouveaux leaders et la crédibilisation des interventions étatiques dans ces zones sensibles.
dans le cycle de projet participatif. S’inscrivant dans une nouvelle approche, la Gestion Participative de l’Irrigation (GPI), la principale composante du projet d’aménagement était la mise en place des Associations des Usagers des Eaux Agricoles (AUEA) pouvant prendre en charge la  gestion et l’exploitation de  l’infrastructure et des équipements en place et s’impliquer d’une façon concrète dans les différentes phases du projet d’aménagement, allant de l’identification, la contribution dans les études, le contrôle des travaux et au mesures d’accompagnements à travers les formations et le suivi évaluation.

 

La présente communication essais de faire un diagnostic sur la participation des usagers dans ces projets, à travers, le diagnostic des Associations des usagers des eaux agricoles et leur fonctionnement, leur participation dans les différentes phases de réalisations pour en mettre les points sur les facteurs qui freinent cette dynamique participative dans les phases de ces projets pour en tirer les enseignements pour des projets similaires en irrigation.

Toutefois, on relève de multiples formes d’appropriation et des points forts de cette approche participative à travers l’instauration de nouveaux partenariats de travail entre Usagers, entreprises  et administration,  la formation de nouveaux leaders et la crédibilisation des interventions étatiques dans ces zones sensibles.

Auteur

BERRHAZI Ridouane

  1. Nom de famille :                                         BERRHAZI 2. Prénom:                                                     Ridouane 3. Date de naissance:                                     09 mai 1967 4. Nationalité :                                               Marocaine 5. Situation familiale:                                     Marié (1 enfant)

Affiliation     MEMBRE PERMANENT DU COMITE DE SUIVI DES ETUDES  ET D’EVALUATION D’IMPACTS SUR L’ENVIRONNEMEN (EIE) AU SEIN DE LA REGION CHAOUI OURDIGHA

principales Qualifications En tant qu’ ingénieur d’Etat spécialiste en développement rural  ( vulgarisation agricole), recruté par l’ administration en mai 1997, pour travailler à la cellule du projet Petites et Moyennes Hydrauliques des Provinces du Nord  dont la direction est installée à Taza et qui relève directement de la Direction des Aménagements hydro-agricoles du Ministère de l’Agriculture ( Projet PMH Nord financé par l’Agence française de développement qui consiste à la réhabilitation de 10 000 Ha dans les provinces de Tétouan, Chefchaouen, Al Hoceima, Taounate et Taza ) et ( Projet PMH Nord financé par la KfW et qui consitse  à la réhabilitation de 17 000 Ha dans les provinces de Figuig, Oujda, Nador, Taza et l’ ORMVAM de Berkane). Mes principales tâches en tant que responsable des aspects participatifs et des évaluations sur le terrain consistent à: (Cf. Note de projet)
  • Créer, encadrer, former  et suivre touts  les Associations des Usagers des Eaux agricoles dans le cadre du projet (300AUEA) ;
  • Responsable vis-à-vis des bailleurs de fond des programmes du suivi évaluation des aménagements hydro agricoles dans les provinces du Nord ; (Cf. Note de projet)
  • Appui et assistance technique à toutes les Directions Provinciales d’Agriculture du Nord et l’ Office Régionale de Mise en Valeur Agricole de la Moulouya à Berkane en matière d’analyse des dossiers d’études, Appel d’offees, des préparation des CPS,   suivi des chantiers  des  travaux et l’appui à la réalisation des  mesures d’accompagnement au projet.
Après tant d’années d’expériences sur le terrain en contact direct avec les populations et avec le départ volontaire,  j’ai intégré en avril 2004 jusqu’au mai 2009, la Direction des Aménagement hydro agricole (Direction de l’irrigation à Rabat) ou  on m’a confié la Coordination  des projets financés par la KfW. Les principales tâches étaient:
  • Le suivi des études, des travaux et de la gestion financière des projets PMH Nord;
  • Le suivi évaluation de l’impact de l’aménagement des projets d’irrigation PMH Nord ;
  • L’appui aux aspects méthodologiques de l’approche participative dans le cadre des projets d’irrigation et d’aménagements hydro agricoles PMH Nord ;
  • Le Suivi du Programme nationale de formation:  (i)  des membres de bureau et des usagers des AUEA, (ii) des agents de l’administration (septièmes membres), et (iii) des cadres gestionnaires de ces projets, etc.…. (Cf. Note de projet)
Actuellement et dons le cadre de la restructuration du Ministère d’Agriculture, j’ai intégré depuis septembre 2009,  la Direction Régionale d’Agriculture en tant que Chef de Service du Développement et la promotion de l’Irrigation au sein de la région agricole de Chaouia et Ourdigha, mes principales tâches consistent à développer le secteur d’irrigation dans la région de Settat, Khouribga et Ben Slimane, à travers le développement de nouveaux concepts de partenariats avec les AUEA, le privé et les autres acteurs publics agissant dans l’irrigation. Formation et Diplômes
  •   Qualification1:
Préparation d’un doctorat en sciences de l’éducation sur l’évaluation  des programmes de formation des AUEA dispensés en matière  d’irrigation par la direction d’irrigation.
  •   Nom établissement:            Faculté des sciences de l’éducation Rabat
  •  Pays:                                    Maroc
  •  Année de fin d’études:        2008-2010 (en cours de soutenance)
  •   Domaine d’études:
Pédagogie –  andragogie – psychologie sociale- Méthode active en  apprentissage - montage, exécution et évaluation des programmes de formation.

---------------------------------

  •  Qualification2:
Ingénieur agronome spécialiste en vulgarisation agricole
  •   Nom établissement:            Ecole Nationale d’Agriculture de Méknes.
  •  Pays:                                    Maroc
  • Année de fin d’études:        1994-95
  •  Domaine d’études:
Développement rural,  organisations professionnelles agricoles,  approche Genre, Formation, communication, approche participative, agronomie, etc...
Expérience Professionnelle
Employeur:    Ministère de l’agriculture/Direction des aménagements hydro agricoles. (Direction régionale d’agriculture Chaouia Ourdigha) Titre du poste: Chef de service d’Irrigation. / Pays:Maroc à Settat. Date de début: 28/5/1997 à  nos jours.

Principale responsabilité: Responsable de mise en œuvre les activités de partenariat en irrigation au sein de la région dans le cadre du Plan Maroc vert.

---------------------------

Employeur:    Ministère de l’agriculture/Direction des aménagements hydro agricoles /Titre du poste: Coordinateur de projet PMH Nord financé par la KfW. Pays:                  Maroc / Date du: 28/5/1997 au 30 mai 2009. Principale responsabilité: Responsable de coordination de toutes les composantes Projet PMH des provinces du Nord financés par l’AFD et la KfW.

---------------------------

Employeur:   Institut agronomique et vétérinaire Hassan II/ Titre du poste: Assistant  de projet/Pays: Maroc / Date du 1/9/1995 au   juin 1997. Principale responsabilité: Réalisation des enquêtes socio-économiques au Nord. Langues
Langue Niveau expression orale Niveau expression écrite
Arabe

Excellent

Excellent

Français

Excellent

Excellent
Anglais

Bon

Bon

Connaissances informatiques
  • Maîtrise des environnements Dos et Windows
  • Traitements de texte : Word 2000/XP
  • Tableurs : Excel 2000/XP
  • Autres : Access, power point, MS Project. Etc.
   

Recherche Complète






 
 

 
images (1)

La Comptabilité des Coûts des Flux Matières (MFCA) pour un Développement Durable (DD) et Inclusif

Titre : Le MFCA du Kit MED TEST II pour un Développement Industriel Durable et Inclusif Auteur : Ing. Mohamed Tahar SASSI – Project Manager aux Laboratoires SAIPH Tunisie Organisme : SAIPH Pharma – Retour d’expér...
Par Lamouchi Helmi
0

 
 
sig-geomatique

LA MISE A NIVEAU URBAINE DES QUARTIERS NON REGLEMENTAIRES DE LA VILLE DE BENI MELLAL ; CAS DU QUARTIER OULED AYAD

              Le présent travail s’inscrit dans une logique des projets urbains et qui a pour but d’une part, d’investiguer les différentes questions relatives à la mise à niveau urbaine dans la ville de ...
Par Lamouchi Helmi
0

 
 
88888

Une identification basée sur la télédétection et SIG des zones potentielles de recharge des eaux souterraines au Caza du NABATIYEH

Une identification basée sur la télédétection et SIG des zones potentielles de recharge des eaux souterraines au Caza du NABATIYEH : un facteur important pour la réalisation d’un POS. Makram Chehayeb Kamel Allaw   RESU...
Par Lamouchi Helmi
0

 

 
geotunis-2016-banniere

10ème édition du congrès International dédié aux technologies & applications géospatiales

Les Systèmes d’Informations Géographiques et les données géospatiales au service du développement durable L’événement le plus important sur les applications SIG et base de données en Afrique et au Moyen-Orient, ...
Par Lamouchi Helmi
0

 
 
image_formation_entreprise

Information Technology Infrastructure Library

Information Technology Infrastructure Library ITIL  Fondation Oldo-lina pour le développement oriental  française en collaboration avec l’union euro-arabe de  Géomatique organise  une formation pour  la  Gestion des ...
Par Lamouchi Helmi
0

 
 
Trimble_story

Les technologies émergentes point de révolutionner l’industrie des services sur le terrain Omar-Pierre Soubra de terrain Trimble Service Management (EFM) explore les tendances technologiques à venir et comment celles-c...
Par Lamouchi Helmi
0

 

 
@plenary_12

Apprendre à utiliser le collecteur d’Esri ArcGIS pour sur votre smartphone

Vous pouvez travailler avec des cartes dans le domaine de l’aide du collecteur d’Esri ArcGIS pour application sur votre iPhone ou smartphone Android. Vous pouvez également utiliser des cartes pour recueillir des do...
Par Lamouchi Helmi
0

 
 
images

miso inspire un service DataPublisher

La date limite pour les autorités locales pour créer et publier des données en conformité avec la réglementation INSPIRE est à peine six mois. Les gestionnaires de SIG encore aux abois ont du mal à trouver une solution ...
Par Lamouchi Helmi
0

 
 
City_scape_OSArticle

Ensembles de données communes sur les compteurs intelligents

En tant que fournisseurs d’énergie commencent le déploiement de cinq ans des compteurs intelligents à 53 millions de foyers et d’entreprises de Grande-Bretagne, ils pourraient bientôt être du mal à répondre ...
Par Lamouchi Helmi
0

 

 
1

L’union Euro-arabe de Géomatique: Ouverture de bureau du Moyen-Orient a Beyrouth (Liban)

Nomination de   l’ingénieure  Eline  Aylo présidente du bureau  Dans  le cadre de la  consolidation du   rôle  de  l’union euro-arabe de  Geomatique et son rayonnement   au niveau régional et  mondial  un...
Par Lamouchi Helmi
0

 
 
images

Découverte des plus gros trous noirs jamais observés

Dix milliards de fois la masse du Soleil. C’est approximativement le gabarit de deux trous noirs géants, les plus massifs jamais découverts jusqu’à présent dans notre coin d’Univers. L’annonce en a ...
Par Lamouchi Helmi
0

 
 
asteroide-2012da14

Astéroïde 2012 DA 14 : la Nasa suit sa trajectoire en direct

L’astéroïde 2012 DA 14 doit frôler la Terre ce vendredi, à une distance inférieure à celle de certains satellites. D’un diamètre de 45 mètres et d’une masse de 135.000 tonnes, il s’agit du plus ...
Par Lamouchi Helmi
0

 




0 commentaires »


Soyez le premier à laisser un commentaire!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>